Rencontres lesbiennes
Publié le 26 Février 2016 à 13h30 - 1002 aff.

Un couple lesbien franco-britanique

C’est un couple lesbien franco-britannique qui est entré dans un club. Je reconnaissais la brune puisqu’elle est une habituée des lieux. L’autre femme était britannique, à l’entendre parler, son accent était reconnaissable. Ses deux femmes sont arrivées en même temps que moi. J’avais vraiment hâte de me rapprocher d’elles une fois à l’intérieur.

Un couple sympa

Une fois entré dans le club, le couple se dirigeait vers le bar. Moi de même, je suis assis sur le bar pour boire un coup comme d’habitude. J’ai commandé deux verres de martini pour commencer. Les deux femmes, elles ont commandées des cocktails spéciaux. Je leur ai abordé après mon premier verre. Elles étaient très sympathiques puisqu’elles s’exprimaient beaucoup. La Britannique, elle était très intéressée par moi. J’ai été très surpris. Heureusement que j’ai suivi quelques cours d’anglais. Elle m’a invité de passer la soirée avec elles. Elles m’ont d’ailleurs invité à aller dans un coin du club. Nous passons par plusieurs alcôves cachant plusieurs personnes entrain de baiser.

Une soirée chaude franco-britannique

Tous les trois, nous nous sommes assis sur un canapé rouge au fond du club. Je me suis assis entre les deux filles. Nous étions près d’un coin où il y avait un couple echangiste entrain de baiser. La chaleur montait alors dans cette partie du club. Elles ont commencé à se caresser et à s’embrasser.
J’aimais beaucoup les voir. En même temps, je profitais pour caresser la chatte de la Britannique. C’était très facile puisqu’elle portait juste un string. Elle adorait beaucoup cela et l’autre commençait à jouer avec ma bite. La chaleur montait de plus en plus. La brunette n’en pouvait plus et elle m’a sucé. La Britannique, elle s’est penchée et je lui faisais un cunni intense. Nous étions dans une position vraiment agréable.
D’ailleurs c’est ce que je cherchais. Peu de temps après, la brunette se caressait et elle s’est posée sur moi pour baiser. Elle était très douée puisqu’elle bougeait comme une bête. Elle prenait beaucoup de plaisir durant la baise. Après quelques minutes, revient le tour de la britannique. Elle était encore plus douée que l’autre. Elle gémissait et parlait en anglais. C’était du jamais-vu.

Débattez sur notre chronique !

Les publications similaires de "Les infos"

  1. 22 Août 2016Un site porno sm avec pas mal de lesbiennes941 aff.
  2. 5 Juil. 2016Un plan cul lesbien c'est possible !1094 aff.
  3. 21 Mai 2016BDSM - Domination et Soumission - Consentement - Checkliste1965 aff.