Rencontres lesbiennes
Publié le 21 Mai 2016 à 08h00 - 1964 aff.

BDSM - Domination et Soumission - Consentement - Checkliste

Plusieurs confondent DS et SM alors qu’ils sont deux notions différentes. Lorsque vous dites vouloir participer à un plan sm, il vous savoir faire la différence.

Le point sur la Domination –Soumission (D/S) et le Sadomasochisme (S/M)

Sadomasochisme vient de Sadisme (plaisir sexuel à infliger une douleur) et Masochisme (appréciation de souffrance dans un scénario consensuel). Il s’agit d’une manifestation physique du BDSM. Dans cet acte, les deux ont le pouvoir : le dominant a l’autorité suprême mais la soumise est à l’origine de la plupart des actions selon ses acceptations dès le début. Ainsi, il est important de considérer l’acte de ce point de vue.

La domination-Soumission est un jeu de comportements et de désirs dans laquel une (plusieurs) personne(s) souhaite(ent) être dominée (ées) par une (plusieurs) personne(s), par l’établissement de mise en scène pré-réfléchi, dans une fin érotique et sexuel. Il peut être intensément physique, parfois allant jusqu’au sadomasochisme. Les deux parties prennent plaisirs autant dans un rôle dominant/dominatrices que dans l’autre rôle de soumis/ soumise. Ce jeu est basé sur la confiance, la communication et le respect mutuel. Un code de sécurité appelé « safeword » est établie à l’avance en cas de limite dépassée.

                        

Consentement

Il n’y a pas d’Homme toujours faible ou toujours dominant.De temps à autre les rôles peuvent s’inverser. Chaque jour, l’être humain exécute des actes banals de dominations sans se rendre compte. Le fait d’interrompre une personne en activité pour lui demander un service par exemple. Ainsi, en amont, chacun signifie ses attentes et ses limites.  Les règles élémentaires du jeu sont la protection, le bien-être psychologique, la compréhension des désirs, des appréhensions et du refus. Pour que le fantasme soit une réussite les bases sont le respect de l’autre, la franchise, la sincérité, la complicité.

Checkliste  (*)

Les amateurs savent qu’il est important de connaître les gouts de leurs partenaires pour faire vraiment plaisir le dominant comme le soumis. Un questionnaire, assez connu dans le milieu SM, est alors rempli par la personne soumise. Cette liste est alors notée alors de 0 refus total à 5 plaisir complet, par le soumis. Son objectif est de déterminer les limites, les fantasmes et situer le sujet soumis. Pour éviter de faire des confusions sur le « je veux vivre tout » qui peut être différent selon chaque personne. Elle permet aussi d’estimer les possibilités et compatibilités d’entente entre les deux personnes qui veulent former un couple dominant/ dominé. L’un et l’autre doivent remplir cette liste chacun de son côté, de manière honnête et franche (ce qu’ils aiment ou pas, les indiffèrent ou les choquent, leurs souhaits, ce qu’ils veulent essayer…). Enfin, elle permet d’évoluer, d’essayer de dépasser ses propres limites du début.

Débattez sur notre chronique !

Les publications similaires de "Les infos"

  1. 22 Août 2016Un site porno sm avec pas mal de lesbiennes941 aff.
  2. 5 Juil. 2016Un plan cul lesbien c'est possible !1094 aff.
  3. 18 Avril 2016Election du couple échangiste de l'année !861 aff.